On peut regrouper la multitude de cultes qu’on a aujourd’hui en deux grands ensembles : le culte prescrit par Élohim, le Créateur de l’univers et le culte créé par des hommes et adressé à Dieu. Pour de nombreuses gens, le culte adressé à Dieu est un culte adressé à Élohim. Cet article veut faire la différence entre les deux cultes.

1. Qu’est-ce qu’un culte ?

Un culte est une adoration réservée à un objet. Cet objet peut être un esprit, un humain, un fleuve, un animal, etc. Ainsi, nous avons le culte à Dieu, le culte au cours d’eau (le Gange, en Inde), le culte à Marie, etc.

A partir de cette définition du culte, on peut déduire que ce sont les hommes eux-mêmes qui choisissent un objet et l’élèvent au rang d’élément à adorer.

Par ce mode de création de la divinité, on a autant de communautés que de cultes. C’est ainsi que l’on parle de culte catholique, de culte protestant, de culte musulman et de cultes grec, romains, de culte bossonniste, etc.

Si l’on peut admettre l’existence de plusieurs cultes, il faut reconnaitre que le Créateur est unique et c’est à Lui seul que tout culte doit s’adresser. Le principe à retenir est que : « A tout Créateur de l’univers, un culte ». Autrement dit, aucun culte ne saurait être adressé à une entité spirituelle qui n’est pas le Créateur de l’univers. Ainsi, aucune créature n’a droit à un culte.

La diversité des voies d’adoration est une œuvre de Satan. En effet, Satan prend toujours le contre-pied des commandements d’Élohim car il est un transgresseur. Ainsi, lorsque Élohim dit :

« Mais quant au fruit de l’arbre qui est au milieu du jardin, Élohim a dit : vous n’en mangerez point, et vous n’y toucherez point, de peur que vous ne mouriez ».

Satan dit: « … vous ne mourrez point » (Genèse 3/3-4).

Dans le rapport Élohim-Satan, là où Élohim dit qu’il y a la mort, Satan dit qu’il y a la vie et là où Élohim décrète l’unicité, Satan pousse à la pluralité.

Ainsi, à côté du culte unique exigé par Élohim, Satân construit une pluralité de cultes se ramenant tous à Dieu, son représentant.

De cette précision, il se dégage deux types de cultes : un culte à Élohim et un culte à Satân par l’intermédiaire de Dieu.

2. Le culte adressé à Élohim

Élohim revendique un culte à lui adresser par les hommes car il est l’unique Créateur. Son titre Élohim qu’il s’est donné signifie « Celui qui existe de par lui-même et qui a créé toutes choses ». Ainsi, le culte d’Élohim n’est pas un culte pensé par des humains. Élohim se charge lui-même de donner son signifiant et d’indiquer toute la procédure de son culte. Donc, le culte à Élohim va de là-haut vers le bas.

3. Le culte adressé à Dieu

Les hommes ont élevé au rang d’objet d’adoration des éléments de la création dont le plus populaire est le Soleil. Ce soleil élevé au rang d’objet d’adoration a eu plusieurs noms selon les peuples. Ainsi, on a : Aton (Egypte), Inti (Inca), Dei (Les romains), Dieu (français), Gnamien (Akans), Lago (Bété), etc.

Ainsi, le culte de Dieu, qui a été popularisé grâce à la colonisation, est une création purement humaine. De façon rigoureuse, c’est une création de Satân par l’intermédiaire des hommes. Satân a donné son intermédiaire qui est Dieu et a défini son culte. C’est une adoration qui va du bas vers le haut.

Comme nous avons prouvé que tout culte ne doit être adressé qu’à Élohim, l’unique Créateur, ainsi le culte de Dieu est un culte satanique dans la mesure où il s’oppose au culte d’Élohim.

Serge DeMorier & Ben Hashemy

primi sui motori con e-max