Dans le livre de la Genèse, le Serpent ancien joua un rôle important dans la chute d’Adam et Eve. Il trompa Eve en lui faisant croire le contraire de ce qu’Élohim avait dit :

« Mais quant au fruit de l'arbre qui est au milieu du jardin, Élohim a dit : Vous n'en mangerez point et vous n'y toucherez point, de peur que vous ne mouriez. Alors le serpent dit à la femme : Vous ne mourrez point ; mais Élohim sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux s'ouvriront, et que vous serez comme des Élohim, connaissant le bien et le mal.» (Genèse 3/3-5).

Le principe utilisé par le serpent consiste à faire croire qu’on peut atteindre l’objectif d’Élohim par la voie condamnée par Élohim. C’est ce principe que nous appelons la « voie du serpent ». Ce principe est la principale arme que Satân utilise dans la gestion du monde pour conduire l’humanité dans la transgression et dans la mort. Dans une série de publications, la lumière sera faite sur l’utilisation de cette arme dans tous les aspects de la vie des hommes par Satân. Le premier article s’intitule : Le légalisme comme moyen d’accès à la vie éternelle.

Il existe une forme d’évangile qui demande aux hommes de produire de bonnes œuvres afin qu’après la mort ils puissent être récompensés en recevant la vie éternelle. Cet évangile repose sur un principe qui est appelé le légalisme. C’est un évangile qui ne vient pas d’Élohim et c’est que nous allons montrer à travers les points suivants :

  • Lumière sur le légalisme
  • La voie du salut prescrite par Élohim

1. Lumière sur le légalisme

Le légalisme, c’est le principe qui consiste à croire qu’on peut obtenir les faveurs d’Élohim en produisant une certaine quantité de bonnes œuvres. En effet, selon ce principe, l’homme pose de bonnes actions afin qu’en retour Élohim lui accorde ses faveurs. Ces faveurs sont soit la bénédiction matérielle, soit la protection etc. L’homme peut donc tout avoir, tout acheter avec Élohim pourvu qu’il produise la quantité de bonnes œuvres qu’il faut. Ainsi, dans un tel schéma, tout se mérite et rien n’est gratuit avec Élohim, y compris même la vie éternelle. En effet, dans le légalisme, la vie éternelle est un salaire que reçoit l’homme après avoir produit une quantité de bonnes œuvres ; et la loi prescrite dans la Bible lui montre les œuvres à pratiquer. Ainsi, la Torah ou la loi est utilisée par les « légalistes » (ici, ceux qui pratiquent le légalisme) en vue de mériter d’elle leur entrée dans le Royaume d’Élohim.

2 .La voie du salut prescrite par Élohim

Élohim est un être de principe. L’univers qu’il a créé est régit par des principes qu’il a lui-même établi. Sur ce fondement, il y a des choses que l’homme ne peut changer parce qu’il aurait fait une quelconque action en faveur d’Élohim. Il en est ainsi pour l’obtention de la vie éternelle. En effet, au sujet du salut voici ce qui est dit :

« Car c'est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c'est le don d’Élohim. Ce n'est point par les œuvres, afin que personne ne se glorifie. » (Ephésiens 2/8-9)

Le salut est un don qu’Élohim fait à l’homme et lui interdit de passer par les œuvres pour l’obtenir sinon il se glorifierait. Dans ce principe, l’homme doit son salut à Élohim et non à sa capacité à accomplir un tel exploit. C’est pourquoi Élohim lui-même vint par Iéshoua HaMashiah pour sauver l’homme. Aussi, il mit en garde l’homme contre le chemin de loi pour accéder à la vie éternelle en montrant son incapacité dans  Romains 3/19-20 :

« Or, nous savons que tout ce que dit la loi, elle le dit à ceux qui sont sous la loi, afin que toute bouche soit fermée, et que tout le monde soit reconnu coupable devant Élohim. Car nul ne sera justifié devant lui par les œuvres de la loi, puisque c'est par la loi que vient la connaissance du péché. ».

Puis Élohim frappa de malédiction cette voie comme le dit Galates 3/10 :

« Car tous ceux qui s'attachent aux œuvres de la loi sont sous la malédiction ; car il est écrit : Maudit est quiconque n'observe pas tout ce qui est écrit dans le livre de la loi, et ne le met pas en pratique. Et que nul ne soit justifié devant Élohim par la loi, cela est évident, puisqu'il est dit : Le juste vivra par la foi.»

Au vu de ces dispositions prises par Élohim quant au salut, il va sans dire que le légalisme est une voie du serpent. C’est une voie qui est rejetée, proscrite par Élohim. Malheureusement, elle est utilisée par beaucoup de croyants qui pensent qu’ils obtiendront la vie éternelle par elle. Après l’épisode du jardin d’Eden où le serpent trompa l’homme, celui-ci est revenu à la charge pour tromper à nouveau l’humain avec le légalisme.

Au total, le légalisme comme moyen pour accéder à la vie éternelle n’est pas la voie prescrite par Élohim à l’humanité. Cette voie n’est rien d’autre que la voie du serpent, Satân, dont le souci est de mettre l’homme en conflit avec Élohim et le conduire à la perdition. Il faut donc s’en méfier et s’en éloigner comme la peste.

Benel

primi sui motori con e-max