De nos jours, au nom de la démocratie, la pratique de l’homosexualité est devenue un droit que défendent des nations. Cet article veut, à partir de la position biblique, montrer que cette pratique est le signe précurseur d’un châtiment. La réflexion est bâtie autour des axes suivants :

  • L’homosexualité est une pratique contre nature 
  • Élohim hait l’homosexualité 
  • L’homosexualité annonce le jugement d’Élohim.

1 - L’homosexualité est une pratique contre nature

L’homosexualité  c’est une pratique de relation sexuelle entre des personnes de même sexe. La pratique de l’homosexualité se généralise aujourd’hui dans les communautés humaines, à tel point qu’elle est devenue l’objet d’une préoccupation mondiale. Les grandes nations occidentales telles la Grande Bretagne, l’Allemagne, la France, les USA, après l’avoir rejetée, l’ont aujourd’hui acceptée et même institutionnalisée, cela au nom de la liberté. Le milieu religieux qui est le dernier rempart, parce que garant des valeurs morales et spirituelles, est aussi atteint. Des mariages gays sont ainsi célébrés dans les communautés catholiques et évangéliques à divers endroits dans le monde. Dans ce contexte, une conception occidentale, est en train de remplacer les valeurs morales. Ainsi, l’on pense que ceux qui s’opposent à la pratique de l’homosexualité sont homophobes. Et pourtant, la Bible indique clairement, que cela est un acte contre nature.

Les Écritures qualifient de contre nature tout acte qui va à l’encontre des ordonnances d’Élohim. Élohim en effet, n’a rien crée au hasard. Tout élément de la création repose sur une loi. (Genèse 1 /14-18).

Élohim n’aime pas le mélange, la confusion. Il sépare les choses (Genèse 6).

Fondé sur ces principes,  examinons les lois qui gouvernent la vie sexuelle de l’espèce humaine. Voici ce que déclare : 

« Élohim créa l’être humain … mâle et femelle. Élohim les bénit, et Élohim leur dit : fructifiez, multipliez, remplissez la terre … » (Genèse 1/27-28)

Ce passage indique clairement que l’objectif de l’acte sexuel est la reproduction qui repose sur la mise en relation de deux sexes opposés.

C’est pourquoi, il ne fit pas Adam et Adam ou Ève et Ève mais Adam et Ève.

Utiliser l’acte sexuel entre des personnes de même sexe est un acte contre nature. C’est un viol du principe qui sous-tend la sexualité. Cette déviance devient impénitence quand on lui trouve encore une justification, fusse-t-elle le droit à la liberté. 

2 - Élohim hait l’homosexualité

Élohim a de l’aversion pour l’homosexualité. Voici le commandement qu’il donna à Israël à ce sujet : « tu ne coucheras point avec un homme comme on couche avec une femme. C’est une abomination. » (Lévitique 18/22).

Voici la sanction qu’il réserve au coupable :

« … tous ceux qui commettront l’une de ces abominations seront retranchés du milieu de leur peuple. »

Élohim est très ferme sur ce commandement. Il rappelle à Israël qu’il a déjà sanctionné des peuples qui s’en sont rendus coupables :

« Ne vous souillez par aucune de ces choses, car c’est par toutes ces choses que se sont souillées les nations que je vais chasser devant vous. Le pays en a été souillé ; je punirai son iniquité et le pays rejettera ses habitants….Prenez garde que le pays ne vous rejette, si vous le souillez, comme il aura rejeté les nations qui y étaient avant vous. » (Lévitique 18/24-28).

L’apôtre Jude rappelle cela en ces termes :

« Je veux vous rappeler, à vous qui savez fort bien toutes ces choses, ….que Sodome et Gomorrhe et les villes voisines qui se livrèrent comme eux à l’impudicité et à des vices contre nature, sont données en exemple, subissant la peine d’un feu perpétuel » (Jude verset 7).

Au total, Hashem efface la personne et la nation qui pratiquent l’homosexualité. 

3 - La pratique de l'homosexualité annonce le jugement d’Élohim

Le péché de l’homosexualité est un indicateur de l’éloignement du peuple d’Élohim. L’impénitence dans cette voie va conduire au jugement comme le montre le passage suivant :

« Car ayant connu Élohim, ils ne l’ont point glorifie comme Élohim, et ne lui ont point rendu grâces. Mais ils se sont égarés dans leurs pensées et leur cœur sans intelligence a été plongé dans les ténèbres… ils ont changé la gloire de l’Élohim incorruptible en images représentant l’homme corruptible, des oiseaux, des quadrupèdes et des reptiles. C’est pourquoi, Élohim les a livrés à l’impureté, selon les convoitises de leurs cœurs ; en sorte qu’ils déshonorent eux-mêmes leur propre corps… Élohim les a livrés à des passions infâmes ; car leurs femmes ont changé l’usage naturel en celui qui est contre nature ; et de même les hommes, abandonnant l’usage naturel de la femme, se sont enflammés dans leur désirs les uns pour les autres, commettant homme avec homme des choses infâmes » (Romains 1/21-27).

L’homosexualité est donc  une malédiction qu’Hashem envoie sur la société, quand celle-ci s’est détournée de lui, pour adorer la création. Lorsque cette pratique prend place dans la société, Hashem se met en route pour sa destruction. Aujourd’hui, la société humaine est sur une mauvaise pente. À l’image du Sida qui détruit le système immunitaire de l’organisme pour le livrer ensuite à la merci de tous les microbes, un mal a atteint le système immunitaire de notre temps. Ce mal, c’est que les humains se moquent de la sanction d’Élohim (l’homosexualité) au point de vouloir le faire accepter par tous. Ce siècle a accompli ce que disent les Écritures :

« Et, bien qu’ils connaissent le jugement d’Élohim, déclarant dignes de mort ceux qui commettent de telles choses, non seulement ils les font, mais encore ils approuvent ceux qui les font » (Romains 1/32).

Il ne reste plus au monde qu’à attendre le terrible châtiment, à savoir les hommes et la civilisation des homosexuels sera effacé par le feu (Jude verset 7, Romains 1/32).

Ben Berakha

primi sui motori con e-max