Dieu (du latin Dei), divinité solaire des indoeuropéens primitifs

Les Ecritures déclarent : «Entrez par la porte étroite. Car large est la porte, spacieux est le chemin qui mènent à la perdition, et il y en a beaucoup qui entrent par là. Mais étroite est la porte, resserré le chemin qui mènent à la vie, et il y en a peu qui les trouvent.» (Matthieu 7/13-14). 

Au 4e siècle, Épiphane, Evêque de Salamine déclare Marie perpétuellement vierge. Dès lors, se développe le culte de la vierge. En 431, au concile d’Ephèse, la Vierge Marie est déclarée Mère de Dieu.

En 1160, on voit apparaître pour la première fois l’idée de l’immaculée conception. Cette doctrine va être officialisée par le Pape Sixte IV en 1477 avant d’être proclamée le 8 Décembre 1854 dogme de l’église catholique par le Pape Pie IX.

L’immaculée conception est l’expression de l’idée selon laquelle, de tous les êtres humains, seule Marie a été conçue sans la tâche du péché originel parce qu’étant destinée à devenir la mère du Fils du Créateur.

Depuis l’existence de l’Église Catholique, c’est la première fois avec l’inculpation du Cardinal George Pell, qu’un Prélat de haut rang doit être entendu dans une affaire criminelle. Ce n’est pas la première fois que l’homme est confronté à la justice de son pays pour des actes de pédophilie. En 2002 déjà, il avait été accusé de sévices sexuels sur des enfants avant d’être innocenté. Dix ans plus tard, il reconnaissait, devant une commission d’enquête mise en place par le gouvernement Australien, avoir « failli » dans sa gestion des prêtres pédophiles dans l’Etat de Victoria dans les années 1970. Comme on le voit l’homme a un pédigrée assez impressionnant en  matière de Pédocriminalité. François ne peut donc pas prétendre ignorer ces faits au moment où il a décidé d’en faire son collaborateur. La vérité est que, le cardinal Pell appartient à l’aile conservatrice de la Curie Romaine qui a exprimé à plusieurs reprises son opposition à des reformes mises en route par François. Son départ le débarrasserait d’un opposant encombrant.

De nos jours, au nom de la démocratie, la pratique de l’homosexualité est devenue un droit que défendent des nations. Cet article veut, à partir de la position biblique, montrer que cette pratique est le signe précurseur d’un châtiment. La réflexion est bâtie autour des axes suivants :

  • L’homosexualité est une pratique contre nature 
  • Élohim hait l’homosexualité 
  • L’homosexualité annonce le jugement d’Élohim.

Partout dans le monde, on prône la démocratie. Elle est présentée comme le système de gestion du peuple par excellence. Les pays occidentaux en font l’éloge et cherchent à l’imposer à tous les peuples car pour eux, elle permet l’égalité et la liberté. De la civilisation antique grecque à la civilisation occidentale d’aujourd’hui, la démocratie a fait du chemin. Elle a subi des transformations et continue d’évoluer. Ce présent article a pour objectif de faire la lumière sur un aspect de ces transformations, à savoir l’évacuation du religieux de la sphère démocratique.